Une nouvelle plateforme de financement participatif, Miimosa, vient d'être lancée, réservée exclusivement aux projets agricoles et agroalimentaires. Les chambres d'agriculture, JA et bientôt FNSEA sont partenaires du lancement et de la promotion de Miimosa, et serviront de relais pour proposer l'offre aux agriculteurs porteurs de projets. L'objectif de Florian Breton, le jeune fondateur de Miimosa, est d'atteindre 1.000 projets d'ici à 2017.

Les montants moyens de financement demandés vont de 10.000 € à 20.000 €, sous forme de dons et proposent en contrepartie des dons (en nature, en weekend à la ferme, en prestations de services). Jusqu'ici, quatre projets sont en attente de financement. Ils sont présentés sur le site www.miimosa.com.

Le site Miimosa se rémunère par un pourcentage du montant recueilli pour chaque projet. Si 60 % du montant demandé est récolté, le projet est validé et Miimosa perçoit une commission de 8, 10 ou 12 % du montant récolté.

Comptablement, pour l'agriculteur porteur de projet, les dons seront comptés en « produits exceptionnels de gestion » sans taxe ni TVA.

S.B.