La Commission européenne vient de proposer une modification du règlement (CE) n°555/2008, qu'elle soumettra au vote du comité de gestion le 9 juillet prochain. Ce projet de texte prévoit, entre autres, pour 2013, 2014 et 2015, d'augmenter de 20 à 50 % le taux d'avance pour la mesure d'aide à l'investissement des programmes d'aide vitivinicoles établis par l'OCM unique.

« Cette augmentation, pour laquelle Stéphane Le Foll s'est fortement mobilisé, a pour objectif de faciliter la réalisation des projets d'investissement », fait valoir le ministère de l'Agriculture dans un communiqué du 4 juillet 2013.

« La France se félicite de cette proposition dans un contexte de transition entre les deux programmations pluriannuelles prévues par l'OCM 2009-2013 et 2014-2018. »

« Le programme national d'aide est une spécificité viticole prévue par le règlement dit "OCM unique". Il permet, dans le cadre des financements du premier pilier de la PAC, de mettre en oeuvre différents types de mesures pour la filière. Dans ce cadre, la France a fait le choix d'un programme ambitieux, en retenant les mesures les plus structurantes pour la filière et son avenir (aides à l'investissement, à la restructuration des vignobles, à la promotion, etc). »

« Cette possibilité offerte aux acteurs de la filière viticole est un levier supplémentaire au service de l'investissement et de l'amélioration de la compétitivité », conclut le communiqué.