L’indice national des fermages permettant d’actualiser annuellement le montant du loyer d’un bail rural, diminue pour la deuxième année consécutive : il s’établit à 106,28, soit une baisse de 3,02 % par rapport à 2016. Une évolution annoncée par la Commission des comptes de l’agriculture de la Nation, au début de juillet, et officialisée par un arrêté publié au Journal officiel le 22 juillet 2017.

Pour la période de 2017 à 2018, l’actualisation du montant des fermages devra donc se faire selon cette formule légale : loyer par hectare en 2016 x 106,28/109,59.

L’explication de cette baisse tient au mode de calcul de l’indice, composé de la manière suivante :

  • à hauteur de 60 % de l’évolution du revenu brut d’entreprise agricole à l’hectare constaté sur le plan national au cours des cinq années précédentes. Soit pour 2017 : 106,02, (indice de base : 100 en 2009), contre 111,81 en 2016.
  • à hauteur de 40 % de l’évolution du niveau général des prix de l’année précédente. Soit un indice du prix intérieur brut pour 2017 de 106,67, contre 106,26 en 2016 (indice de base : 100 en 2009).

Evolution de l’indice national des fermages

Année

Indice national

Evolution

2017

106,28

–3,02%

2016

109,59

–0,42%

2015

110,05

+1,61%

2014

108,3

+1,52%

2013

106,68

+2,63%

2012

103,95

+2,67%

2011

101,25

+2,92%

2010

98,37

–1,63%

2009

100

0

Alain Cardinaux