Le Service de la statistique et de la prospective du ministère de l'Agriculture a publié lundi un bilan de l'épidémie de fièvre catarrhale ovine (FCO) sur la filière française des broutards. Il estime que les exportations françaises ont chuté de 25% d'août 2007 à avril 2008 par rapport aux neufs premiers mois de la campagne 2005-2006. Quant aux tarifs, ils sont restés «bas tout au long de la campagne, à des niveaux jamais atteints depuis 2001».

Le ministère fait aussi état d'une progression de la mortalité dans les élevages bovins d'août 2007 à avril 2008 par rapport aux neufs premiers mois de la campagne précédente.

La mortalité a augmenté de 16%. les trois quarts des paertes concernent «des veaux de moins de six mois peu résistants à la maladie. Mais la surmortalité concerne également les animaux plus âgés. «Aux effets de la maladie pourrait s'ajouter la mauvaise qualité des fourrages de la récolte 2007», selon l'étude.

Consultez notre dossier :

Fièvre catarrhale ovine: les mesures de lutte sanitaire fragilisent les élevages bovins

E.R.