59 % des agriculteurs ont entendu parler des États-généraux de l’alimentation (EGA), indique un sondage réalisé au début de septembre par l’institut ADquation pour le magazine Agrodistribution. Parmi eux, 70 % pensent qu’ils n’apporteront pas de solutions aux agriculteurs français. Seuls 17 % estiment que les EGA les aideront à surmonter les difficultés actuelles.

Les jeunes mieux informés sur les EGA

Les agriculteurs de moins de 50 ans sont 65 % à connaître l’existence des EGA contre 56 % des plus de 50 ans. Les agriculteurs en grandes cultures et polyculture-élevage sont également plus nombreux (62 %) que les éleveurs (56 %) à être au courant de la tenue des EGA.