Dès l'arrêt des traitements, il est préférable d'hiverner le pulvérisateur pour une reprise sans souci en 2012.

Après rinçage complet de la cuve principale et de la rampe, l'appareil est vidangé avant d'introduire le produit antigel. La pompe est ensuite mise en route au ralenti et les vannes sélectionnées une à une afin de protéger l'ensemble du circuit (pompe, filtres, tuyaux…).

La rampe est complètement protégée en engageant la pulvérisation jusqu'à ce que l'antigel parvienne aux buses.

Dans un second temps, le pulvérisateur est entièrement lavé, ce qui permet de repérer les parties oxydées puis de les repeindre. Les articulations sont graissées.

Le boîtier électronique est ensuite déposé et rangé dans un local sec et hors gel.