Quelle est la place de la femme dans la famille agricole ? Qu’a-t-elle fait évoluer dans le modèle familial agricole ? A-t-elle joué un rôle dans une certaine « désagricolarisation » de la famille ? C’est pour recueillir l’avis du plus grand nombre de femmes, agricultrices ou femmes d’agriculteurs travaillant à l’extérieur, en activité ou retraitée, qu’un groupe de l’Allier a lancé cette enquête en ligne.

D’ici le 15 septembre

Michèle Debord, cheville ouvrière de la Fédération Départementale des Groupes féminins de développement agricole de l’Allier (Dfam), à l’origine du sondage, mise avant tout sur la qualité des réponses : « Nous avons déjà recueilli une cinquantaine de réponses, et certaines d’une franchise émouvante. Je pense que les femmes ont aussi envie de prendre la parole ».

Prévoyez au minimum 40 minutes pour répondre à des questions fermées (oui/non) ou ouvertes (exprimez-vous), et ce, jusqu’au 15 septembre. Les conclusions du sondage seront rendues publiques lors d’une journée de conférences à Montmarault, dans l’Allier le 20 octobre prochain. Davantage de nouvelles sur le blog du groupement.

Sophie Bergot