L’UFC-Que Choisir avait déjà épinglé voilà deux ans les « surmarges » réalisées par les distributeurs sur les fruits et légumes bio. Qu’importe, la tendance ne s’est pas inversée. C’est ce que révèle une nouvelle étude de l’association de défense des consommateurs, ce 22 août 2019. Et depuis, la grande distribution a gagné 4 % des parts...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !