Les véhicules propulsés à l’hydrogène sont de plus en plus nombreux dans nos villes. Ce mode de propulsion présente l’avantage de ne rejeter ni particule, ni gaz à effet de serre, mais seulement de l’eau, limitant ainsi la pollution atmosphérique en ville. Cependant, la production d’hydrogène est énergivore et se fait bien souvent à partir d’énergies fossiles, déplaçant le problè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !