70 % des éleveurs laitiers devraient acheter la même quantité d'aliments du bétail que l'an dernier, indique un sondage de l'institut ADquation pour le magazine Agrodistribution de septembre 2014. Seuls 15 % d'entre eux annoncent des achats en hausse.

Source : Agrodistribution

Ces résultats sont contrastés selon les régions : les éleveurs du Nord-Est et de l'Ouest sont respectivement 21 % et 17 % à annoncer des achats en hausse alors qu'ils sont seulement 6 % dans le Sud.

La taille du troupeau influe également sur les réponses des éleveurs. Les structures de plus de 50 vaches sont 18 % à prévoir une augmentation de l'achat d'aliments du bétail par rapport à 2013, alors que les exploitations entre 20 et 49 vaches laitières ne sont que 14 %. Paradoxalement, les plus grands élevages sont aussi plus nombreux à répondre vouloir baisser les achats d'aliments du bétail.

L'enquête a été réalisée par téléphone du 8 au 11 juillet 2014 auprès de 401 chefs d'exploitation agricole ayant au moins 20 vaches laitières. L'échantillon est représentatif à 98 % des exploitations de plus de 20 vaches laitières.