Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les canards tirent à la hausse les abattages

réservé aux abonnés

Volailles - Les canards tirent à la hausse les abattages
© Claudius Thiriet

En octobre 2018, les abattages de volailles augmentent de 2 % en tec (tonnes-équivalent carcasse), sur un an, tirés par l’activité dynamique des canards à gaver (+19 %) et des canards à rôtir (+11 %). Concernant les autres volailles, les abattages continuent de diminuer depuis août : –1,8 % pour les dindes en octobre sur un an et –0,6 % pour les poulets.

En septembre 2018, les mises en place continuent de reculer sur un an : –20 % pour les dindonneaux et –4,5 % pour les poussins de chair, indique une note Agreste du ministère de l’Agriculture. Cette tendance est constatée depuis mars pour les premiers et depuis mai pour les seconds. Le repli global des mises en place de canetons (–3,5 % sur un an) résulte à la fois du recul des éclosions de canetons à rô...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

En septembre 2018, les mises en place continuent de reculer sur un an : –20 % pour les dindonneaux et –4,5 % pour les poussins de chair, indique une note Agreste du ministère de l’Agriculture. Cette tendance est constatée depuis mars pour les premiers et depuis mai pour les seconds. Le repli global des mises en place de canetons (–3,5 % sur un an) résulte à la fois du recul des éclosions de canetons à rôtir (–11 %) et de la hausse de celles des canards à gaver (+10 %).

En octobre, le prix à la production de poulet augmente très légèrement (+0,3 % sur un mois) après une hausse de 1,4 % en septembre sur un mois. Quant au prix à la production de la dinde, il progresse de 0,9 % sur un mois.

Au troisième trimestre de2018, avec près de 450 000 tonnes, la production française des volailles de chair se contracte par rapport à 2017 (–4,6 % pour les poulets, –14 % pour les dindes) tandis que celle de canards (gras et à rôtir) progresse (+20 %). Néanmoins, la production de poulets est très proche de celle de la moyenne quinquennale. Sur les neuf premiers mois de 2018, la production reste supérieure à celle de 2017 (+1,8 %), fortement tirée par le dynamisme des productions de canards (+11 %), notamment de la filière du gras.

Au troisième trimestre de 2018, la consommation apparente de viandes de volailles, calculée par bilan provisoire, se replierait de 3 % sur un an (–4 % pour les viandes de poulet et –13 % pour celles de dindes) tandis que la consommation de viandes de canards progresserait de 22 %. Sur les neuf premiers mois de 2018, la consommation apparente de viandes de volailles resterait en hausse pour chacune des espèces (+2,7 % pour l’ensemble des volailles).

La production d’œufs en baisse

Au troisième trimestre de 2018, la production totale d’œufs de consommation calculée par modèle est estimée à 3,6 milliards d’unités, en repli de 4,4 % par rapport à 2017, en lien avec la diminution marquée des mises en place de poulettes depuis décembre 2017. En cumul sur les neuf premiers mois de 2018, la baisse de la production est de 2,8 % par rapport à 2017. En septembre 2018, les mises en place des poussins de ponte diminuent de nouveau fortement : –30 % sur un an, après une baisse de 28 % en août. La chute des éclosions (–32 % en septembre) n’est pas totalement compensée par la hausse des importations de poussins de ponte.

En octobre, les marchés des œufs coquille et des ovoproduits restent fluides, l’offre restant limitée. Les cours se raffermissent (+10 % au stade des grossistes à Rungis sur un mois). Au stade de la production, les prix sont supérieurs de 12 % à la moyenne quinquennale.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Publi-Information

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jpt/footer.jpt