« Les abattages des poulets et de dindes reculent sur un an, respectivement de –5 % et –2 % en têtes, et de –2,7 et –3,5 % en tec », rapporte le ministère de l’Agriculture, dans sa note publiée le 8 novembre 2018. Pour les poulets, cette tendance est « liée aux restructurations en cours dans la filière avicole de l’Ouest, conduisant depuis juillet à une baisse des abattages...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !