« Le nombre de vaches allaitantes a baissé de 6 % entre juin 2016 et septembre 2018, introduit Bruno Dufayet, le président de la FNB, lors d’une conférence de presse le 23 janvier. En juin 2019, le cheptel pourrait avoir chuté de 10 % sur trois ans, du jamais vu. » Selon le syndicat, ce « basculement » est en partie lié aux « très bas revenus constatés depuis...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !