« Les praticiens installés en milieu rural ont ainsi de grandes difficultés pour recruter des aides, trouver un remplaçant ou un repreneur de leur clientèle », rapporte le centre d’études et de prospective du ministère de l’Agriculture, dans un rapport publié le 28 novembre 2019.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !