À la fin de décembre 2018, l’Union européenne à 28 comptait 1,6 % de vaches laitières de moins qu’en 2017, et 2 % de génisses de deux ans en moins, laissant imaginer un moindre taux de renouvellement en 2019. Malgré cette baisse de cheptel et la sécheresse estivale, la collecte laitière communautaire a augmenté de 0,9 % en 2018. Et, selon les prévisions diffusées le 17 avril 2019...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !