« La gestion de la tuberculose par l’État restera une machine à broyer les paysannes et les paysans, sans impact sur la propagation de la maladie », lance le syndicat dans un communiqué de presse diffusé le 11 octobre 2018. Car pour lui, les mesures de biosécurité que le ministère de l’Agriculture a récemment publié concernant les foyers de tuberculose bovine et les élevages en zone à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !