Signé de la main du ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, ce nouvel arrêté vient préciser et appuyer les précédentes recommandations annoncées en juin dernier lors du premier épisode caniculaire de l’année.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
47%

Vous avez parcouru 47% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Ambiance morose

Le commerce se rétracte à l’approche des vacances de la Toussaint. La demande des abattoirs est au ralenti. Malgré une offre modérée sur les marchés, l’ambiance est morose.
Votre analyse du marché - Ovins

La consommation reste insuffisante

Aucun signe d’amélioration dans le secteur ovin avec un niveau de consommation insuffisant pour assure l’équilibre de marché. Les ventes dans la grande distribution sont à la baisse, mais contrairement au marché bovin le relais n’est pris par la RHD, la restauration hors domicile.