L’accès à des informations de traçabilité via un code QR (voir l’encadré) apposé sur l’emballage d’un produit n’est pas nouveau. En revanche, l’utilisation de la technologie blockchain l’est. Selon Carrefour, il s’agirait même de « la première blockchain alimentaire d’Europe ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !