En 2019, le taux minimum de contrôle est fixé à 1 % des détenteurs d’animaux qui sont bénéficiaires d’aides, hors cas particulier de l’identification des ruminants où le taux de contrôle est de 3 %, indique la note du ministère.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Commerce sous tension

Alors que l’offre est calme en raison des travaux de moisson, l’équilibre matière reste difficile à atteindre à l’aval. La valorisation des arrières en piècé est à la peine.