Née en juillet 2018, elle a été achetée par deux syndicats d’éleveurs canadiens et allemands ce 26 février 2019. Elle doit ce record à son niveau génétique exceptionnel, numéro 1 en Europe. Elle est indexée à 235 d’Isu. Elle a déjà une promesse de trois contrats d’achat de ses futurs descendants mâles (2 à Gènes Diffusion, 1 à Évolution) et plus de 90 000 € de promesses d’achat sur ses futurs embryons.

Jean-Michel Vocoret – L’Éleveur laitier