« Cet accord est un signe positif pour les producteurs et représente une première marche dans la prise en compte par le marché des PGC France de nos prix de revient », déclare l’Unell dans un communiqué transmis aux producteurs au début du mois.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !