« Trop c’est trop », écrivent la FDSEA et JA dans une invitation adressée à la presse ce lundi. Le bras de fer entre les producteurs laitiers et l’industriel se poursuit. Les syndicats dénoncent « l’attitude méprisante » du poids lourd de la transformation laitière, et exigent de la coopérative qu’elle revoie « sa copie sur les prix annoncés pour la fin de l’année 2016 ».

Une rencontre à la fin d’octobre

Si les mouvements à l’encontre de Lactalis, en août, ont permis de réévaluer le prix du lait à la hausse, les négociations avec Agrial n’auraient, pour l’heure, rien donné. À la fin d’octobre, Ludovic Blin, responsable de la section laitière de la FDSEA de la Manche a rencontré les responsables d’Agrial, et demandé quelques centimes de plus.

« Ça n’a pas bougé, regrette-t-il, rappelant que des actions syndicales avaient déjà eu lieu au début de septembre. Nous commençons à nous impatienter ! » Selon Ludovic Blin, Agrial paie les 1 000 litres de lait 276 € en octobre et en novembre, et 291 € en décembre. Le prix moyen sur l’année 2016 atteindrait 270,9 €/1 000 l. « Les producteurs ont besoin d’avoir une coopérative qui soit de leur côté », lance-t-il.