En 1997, un premier loup avait été signalé dans le Cantal à la suite d’une collision. L’activation de la zone de présence permanente (ZPP) n’avait été déclenchée que de 2008 à 2011. Faute d’indice validé, la zone avait ensuite été déclassée par l’Office. Celui-ci l’a réintégrée à la suite du dernier suivi hivernal.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !