La situation pour les éleveurs confrontés à la prédation était très tendue lors la réunion du Groupe national loup (GNL) et des activités d’élevage. Les attaques sur les troupeaux sont toujours aussi nombreuses : 3 500 en 2019 au 31 octobre 2019, soit 400 de plus qu’un an plus tôt à la même date. Pourtant, les autorisations de prélèvements (100) sont presque couvertes (97). Pour...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !