Dans un communiqué de presse, le Conseil explique avoir pris cette décision « pour stabiliser le marché laitier en 2018. Ceci est conforme à notre engagement de suivre l’évolution du marché et de nous assurer que le filet de sécurité est utilisé de manière opportune et prudente, non seulement pour réagir aux perturbations du marché, mais aussi pour les éviter dans la mesure du possible ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !