« Les besoins en viande porcine de la Chine, premier producteur et consommateur mondial, seraient en augmentation, avance le ministère de l’Agriculture, dans sa note d’Infos rapides publiée le 29 mars 2019. La réduction du cheptel porcin et la propagation de la peste porcine africaine sur son territoire pourraient relancer les exportations européennes vers l’Asie. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !