« Les industriels ne peuvent pas sans cesse exiger plus des éleveurs sous couvert de répondre aux attentes sociétales et de l’autre côté aller s’approvisionner dans des pays ayant des exigences de production bien inférieures à ce qui est imposé par la réglementation française », protestent les syndicats dans un communiqué du 15 mai 2018.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre