« Cette position commune des deux présidents est une réelle avancée », se félicite l’interprofession porcine (Inaporc), dans un communiqué publié ce vendredi 8 novembre 2019. Et pour cause : Pékin se refusait jusqu’alors à toute inflexion sur le principe de régionalisation de la peste porcine africaine (PPA), reconnu par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Ce dispositif...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !