« On n’en est pas encore au pic de l’épidémie », avertissait René Collin, ministre wallon de l’Agriculture, le 5 novembre 2018 à la RTBF. Depuis la découverte des premiers cas de PPA dans la faune sauvage le 13 septembre dernier sur la commune d’Étalle, dans le sud de la Belgique, l’Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) fait é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !