Les vaches ont-elles le mal de mer ? Voila une question que peuvent se poser les trois investisseurs néerlandais, dont un éleveur, à l’origine du projet de la ferme flottante. Cette idée, qui peut paraître farfelue, est en train de se concrétiser dans le port de Rotterdam avec une structure amarrée à un quai en réhabilitation. Les travaux ont commencé au début de juin. L’arrivée des animaux est prévue pour décembre avec une inauguration en janvier 2017.

Un circuit court en ville

Ce projet est né de la volonté de développer les circuits courts en ville, en rapprochant au maximum producteurs et consommateurs. Dans un pays où chaque mètre carré de terrain se vend à prix d’or, l’idée de monter une stabulation flottante au cœur du plus grand port d’Europe s’est imposée comme une évidence. La partie technique de la réalisation a été confiée à l’entreprise Beladon, spécialisée dans la construction de structures flottantes. Le budget initial du projet est de 2,5 millions d’euros.

Avec le projet Floating Farm, qui bénéficie de l’appui technique de la filière laitière néerlandaise, les concepteurs mettent aussi en pratique les principes de l’agriculture verticale. Ainsi, la surface de 1 000 m² est exploitée sur trois étages, dont une partie immergée. L’étage supérieur comprend la stabulation qui abritera les 40 vaches laitières. Le niveau intermédiaire intègre le laboratoire de transformation du lait et la partie vente à la ferme.

Le niveau immergé est consacré au traitement des effluents d’élevage et à la production d’herbe sur un substrat mince. L’électricité nécessaire à l’éclairage de toute la structure sera fournie par le toit recouvert de panneaux photovoltaïques. Par ailleurs, les vaches auront accès à un carré de prairie implanté sur le quai. Il reste à savoir si elles auront suffisamment de courage, et le pied marin pour emprunter les passerelles d’accès.

C. Le Gall