« La fin du Salon de l’agriculture ne signifie par la fin des rencontres entre producteurs, médias et citoyens », souligne la Coordination rurale, dans un communiqué du 6 mars 2018. Le syndicat souhaite « s’allier l’opinion publique contre les décideurs qui veulent délocaliser la production de nourriture et de toute l’économie qu’elle génère dans nos territoires. »

Des « animations conviviales »

Dans cet objectif, des « animations conviviales » vont être organisées dans plusieurs villes françaises. La première action a eu lieu ce 6 mars, à Besançon. Suivront Caen, Alençon et Mende le 7 mars puis d’autres mobilisations en Bretagne, dans les Pays de la Loire et le Rhône-Alpes.