Après la vente de la marque Yeo Frais à Maîtres laitiers du Cotentin par Sodiaal, la Coordination rurale (CR) s’étonne que les coopérateurs soient informés de cette décision stratégique par voie de presse. « Après la cession de la majorité des parts de la très profitable marque Yoplait en 2011 à des Américains, Sodiaal donne l’impression de vendre les activités qui pourraient s’avérer les plus rentables », ajoute le syndicat dans un communiqué du 31 janvier 2017.

Manque de transparence

« Au lieu de mener une politique équilibrée entre ses salariés et ses coopérateurs, Sodiaal semble par ailleurs préférer distribuer des actions aux premiers et payer toujours moins les seconds », s’interroge l’OPL. Ces constats conduisent le syndicat à s’interroger sur la transparence prônée par Sodiaal. Il affirme avoir formulé plusieurs demandes de rendez-vous à la coopérative. « Aucune suite n’a pour l’instant été donnée mais gageons que ce souci de transparence permettra d’en obtenir un dans les prochaines semaines… », ironise le communiqué de presse.