« Dans l’environnement économique des producteurs, que ce soit au niveau des laiteries ou des organisations professionnelles agricoles, la sécheresse ne semble pas émouvoir grand monde », s’agace Thierry Roquefeuil, président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), lors de la conférence de rentrée du syndicat ce mardi 4 septembre 2018.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !