« Nous entendons les critiques liées à la transparence, à la vie démocratique, à la rémunération. Soyons donc plus performants », lance Damien Lacombe, président de Coop de France métiers du lait (ex-FNCL) ce jeudi 12 avril, lors de la journée des coopératives Laitières. « Nous allons travailler sur des plans d’action pour améliorer la pédagogie, la communication...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !