« Nous entendons les critiques liées à la transparence, à la vie démocratique, à la rémunération. Soyons donc plus performants », lance Damien Lacombe, président de Coop de France métiers du lait (ex-FNCL) ce jeudi 12 avril, lors de la journée des coopératives Laitières. « Nous allons travailler sur des plans d’action pour améliorer la pédagogie, la communication...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !