L’élevage caprin peine à recruter en France. En mai 2017, la collecte de lait de chèvre était en repli de 3 % par rapport à mai 2016, selon le ministère de l’Agriculture. Dans ce contexte, Agrial a réaffirmé sa volonté de relancer sa filière caprine à l’occasion du Space 2017.

+ 5 millions de litres prévus pour la campagne de 2017-2018

En novembre 2016, la coopérative dévoilait la stratégie de développement de sa filière caprine, avançant « le besoin d’augmenter la collecte de lait de chèvre, en France, de 25 millions de litres, soit 5 millions de litres supplémentaires par an ». Ce plan de soutien, d’un montant de « 20 millions d’euros en trois ans », ambitionnait également « le recrutement d’une centaine de nouveaux éleveurs caprins ».

Un an plus tard, Agrial annonce « près de 20 nouveaux éleveurs ayant décidé de créer ou de développer leur activité ». La coopérative anticipe une progression de la collecte laitière de 5 millions de litres sur la campagne de 2017-2018, et affirme sa volonté de « développer ses activités auprès des GMS et de la restauration hors domicile ».

V. Gu.