« Nous souhaitons sensibiliser M. Bompard (président de Carrefour, NDLR) sur le fait que la production de lait ne se fait pas sans coût, et que les charges supplémentaires que conditionne le label Agriculture Biologique ne peuvent être couvertes quand le prix de vente se fait au niveau pratiqué par l’enseigne Carrefour », dénonce Véronique Le Floch, responsable de la section laitière à la Coordination Rurale...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !