La liste des griefs est longue contre les « activistes qui se croient tout permis » : intrusion dans les élevages, non-respect de la propriété privée, insulte aux éleveurs, mise en danger des animaux… Le 18 avril, FRSEA et JA Bretagne se mobilisaient devant le siège du groupe Avril « pour témoigner de leur soutien au groupe particulièrement ciblé ces derniers jours ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
53%

Vous avez parcouru 53% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !