La Commission des droits de douane a publié deux listes de lignes tarifaires détaillant des baisses censées intervenir les 1er janvier et 1er juillet prochains. 859 produits sont concernés au 1er janvier, et la viande de porc surgelée s’inscrit dans cette liste. Ce produit alimentaire voit ses taxes à l’importation passer de 12 à 8 %. La Chine fait toujours face à une épidémie de peste porcine africaine qui a décimé son cheptel et fait doubler les prix du porc, la viande la plus consommée dans le pays. Les fromages profitent également de cette baisse, leurs droits de douane passant de 15 ou 12 % à 8 %.

À lire aussi : Peste porcine africaine, la Chine va puiser dans ses réserves de viande (18/09/2019)

Un accord « préliminaire » entre les États-Unis et la Chine

Cette décision du gouvernement chinois ne semble pas directement liée au différend en cours avec les États-Unis. Les deux puissances se sont mises d’accord au début du mois pour signer au début de janvier un accord préliminaire réglant une partie de leur conflit commercial. À l’issue de cet accord, l’empire du Milieu achèterait davantage de produits agricoles américains. Les États-Unis, de leur côté, renonceraient à des hausses de droit de douane annoncées et à quelques autres surtaxes imposées sur les produits chinois.

Lucie Pouchard, avec l’AFP