« Nous sommes très surpris par l’ampleur que prend cette maladie », confie Guy Trouilleux, directeur du groupement de défense sanitaire (GDS) des Hautes-Alpes. Alors que les premiers cas ont été décelés sur quatre communes limitrophes, « les foyers sont désormais distants d’une trentaine de kilomètres », précise Stéphane Dutron, président de la Fédération...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Demande limitée dans les bonnes charolaises

L’activité des abattoirs reste perturbée par la gestion des équilibres carcasse. Les pièces nobles sont stockées. Les bonnes vaches charolaises ont du mal à trouver preneur. Du côté des laitières et des jeunes bovins, la situation reste compliquée face au manque de débouchés.
Votre analyse du marché - Ovins

Retards d’enlèvement importants

Les sorties saisonnières d’avant Pâques sont de plus en plus importantes, alors que la consommation de viande ovine s’est effondrée en raison du confinement. En année normale, l’activité est forte. Plus de 100 000 agneaux/semaine sont abattus, bien loin du niveau actuel.