Pour les foyers détectés dans des élevages, les départements concernés restent identiques à précédemment, et le Gers est le département le plus touché :

  • Gers : 43 foyers
  • Landes : 14 foyers
  • Tarn : 8 foyers
  • Lot-et-Garonne : 7 foyers
  • Hautes-Pyrénées : 7 foyers
  • Pyrénées-Atlantiques : 2 foyers
  • Aveyron : 2 foyers

Dans la faune sauvage, quatre départements sont concernés :

  • Haute-Savoie : 2 foyers
  • Pas-de-Calais : 1 foyer
  • Tarn : 1 foyer
  • Manche : 1 foyer

Suspicion dans les Deux-Sèvres

Le département des Deux-Sèvres pourrait s’ajouter à la première liste. En effet, deux cas d’influenza aviaire H5 ont été détectés, dans une basse-cour de 20 poules d’un particulier à Fors et dans un élevage de volailles à La Chapelle-Bâton.

Le typage de la souche impliquée n’est pas encore achevé, précise la préfecture sur son site. « Les analyses en cours montrent qu’il s’agit du virus H5, explique-t-elle. Le typage permet de déterminer le N (par exemple N8) pour savoir si la souche est faiblement ou hautement pathogène. »

En attendant les résultats, deux zones de contrôle temporaire ont été mises en place par arrêté préfectoral, sur un périmètre de 10 km autour de Fors et de La Chapelle-Bâton. Tous les élevages de volailles situés dans ces périmètres sont concernés.

E.C.