En février, le virus H5N8 s’est largement développé dans les Landes. Le nombre de cas répertoriés dans ce département est chiffré à 212 par le ministère de l’Agriculture dans le dernier point sur la situation en date du 3 mars. Le Lot-et-Garonne a recensé trois nouveaux cas entre le 19 et le 24 février. Quatre nouveaux foyers ont également été signalés entre le 14 et le 20 février dans les Pyrénées-Atlantiques. Aucun autre cas n’a été recensé depuis la mi-février dans les autres départements touchés par la grippe aviaire.

De nombreux cas sur faune sauvage dans l’Ain

Du côté de la faune sauvage, 22 foyers ont été répertoriés dans l’Ain en février. La plupart de ces cas de H5N8 ont été identifiés sur des cygnes tuberculés. Dans le Lot-et-Garonne, c’est un héron et une tourterelle porteurs du virus qui ont été retrouvés. Depuis la mi-février, un cygne dans les Vosges et une buse dans les Pyrénées-Atlantiques, contaminés tous les deux, ont aussi été répertoriés par le ministère.