L’arrêté daté du 6 février 2017 ajoute 54 communes aux zones géographiques dans lesquelles un abattage préventif est déjà ordonné en vue d’accélérer la maîtrise de l’épizootie de la grippe aviaire due au virus H5N8. Désormais, 415 communes sont concernées par ces mesures.

La plupart des communes ajoutées à la liste se situent dans les Landes, qui devient le département le plus touché (+39 à 146 communes touchées) devant le Gers (+12 à 143 communes touchées) et les Pyrénées-Atlantiques (+3 à 81 communes touchées).

Le nombre de communes concernées par l’abattage préventif est resté stable dans les Hautes-Pyrénées (40 communes) et la Haute-Garonne (5 communes).

Avec l’AFP