« Cette acquisition intervient à l’issue d’une procédure d’appel d’offres lancé par Kraft Heinz Canada, qui souhaite se séparer de sa division de fromages naturels dans le pays », indique Lactalis dans son communiqué diffusé ce 7 novembre 2018.

Présence renforcée outre-Atlantique

Au travers de ce rachat, Lactalis « renforce sa présence sur le marché stratégique des fromages, à forte valeur ajoutée sur le territoire canadien, avec une gamme complémentaire à celle de Parmalat, sous les marques “Cracker Barrel”, “P’tit Quebec” et “aMOOza”. »

Fidèle à ses habitudes, Lactalis ne donne pas d’informations financières sur cette transaction. En revanche, Parmalat indique dans un communiqué que son montant est de 1,62 milliard de dollars canadiens, soit 1,1 milliard d’euros.

L’activité de Kraft Heinz qui porte sur les fromages naturels comprend un site dans l’Ontario avec environ 400 employés pour un chiffre d’affaires de 374 millions d’euros. Cette opération est soumise à l’approbation des autorités canadiennes et devrait être effective au deuxième trimestre de 2019.