Dans cette lettre adressée au président de la République, les deux syndicats, 17 responsables professionnels et deux chercheurs réclament des « garde-fous politiques » et une prise de parole « pour le respect de ceux qui, chaque jour, participent à la vie des territoires de notre pays ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !