« Ce sont ainsi près de 2000 familles d’éleveurs qui recevront d’ici au 24 décembre, sous forme d’aide sanitaire et sociale, un chèque de 2000 € chacun », annonce Lidl France dans son communiqué. Il s’agit pour l’enseigne de distribuer, comme promis, les 4 000 009 € collectés entre le 1er mars et le 1er septembre 2016 sur les ventes de lait de consommation à sa marque, Envia.

3 centimes par bouteille vendue

Lidl a lancé l’opération lors du salon de l’agriculture. « Sur chaque bouteille de lait Envia vendue, 3 centimes ont été déposés sur un compte à destination des éleveurs en difficulté, détaille l’enseigne. Aujourd’hui, Lidl France, en concertation avec les principales organisations syndicales agricoles, a sollicité la MSA pour l’aider à reverser les sommes collectées aux éleveurs dans le besoin. »

La liste des bénéficiaires restera confidentielle, mais Lidl France livre quelques détails. « Afin de redistribuer et de cibler au mieux cette somme, une liste de critères a été établie, à savoir : des éleveurs porcins, bovins et laitiers âgés de moins de 39 ans et installés sur une exploitation depuis moins de 4 ans avec un revenu inférieur à 4 248 € en 2015, sur l’ensemble du territoire. »

La MSA prête à reconduire l’opération

Le distributeur ne manque pas de souligner que cette collecte de fonds est une première. « Nous n’avons pas la prétention de pouvoir sauver l’élevage, mais nous avons voulu poser notre pierre à l’édifice, commente Michel Biero, gérant achats Lidl France. Si Lidl avec ses 5 points de parts de marché parvient à récolter 4 millions d’euros en 6 mois, imaginez ce qu’il se passerait si toute la distribution s’y mettait. Si chacun fait un geste, on peut faire avancer les choses ! »

De son côté, le directeur général de la Caisse centrale de la MSA, a salué l’initiative. « Nous sommes à la disposition de tous pour reproduire cette opération dans l’intérêt de la profession agricole, complète Michel Brault cité dans le communiqué de Lidl France. Que votre initiative serve d’exemple. »