« Le calcul établit l’indicateur de prix de revient (en l’appliquant par exemple aux chiffres de la conjoncture du second semestre de 2017) à 4,64 €/kg de carcasse (kgc) pour une vache allaitante, 5,08 €/kgc pour une génisse, 4,50 €/kgc pour un jeune bovin et 3,08 €/kilo vif pour un broutard », détaillent la Fédération nationale bovine (FNB), la FNSEA et JA dans un communiqué...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !