« Aujourd’hui, six Français sur dix pensent que jus végétaux peuvent nutritionnellement remplacer le lait — le vrai — d’origine animale », rapporte l’interprofession laitière (Cniel), dans un communiqué publié le 12 juin 2018.

Pourtant, « on ne peut pas considérer les jus végétaux comme des équivalents nutritionnels du lait : ils sont naturellement très pauvres en calcium, dépourvus de vitamine B12 et la plupart contiennent peu de protéines », poursuit le Cniel, précisant que « le jus végétal est enrichi en un certain nombre de nutriments […] qui ne sont pas naturellement présents dans l’ingrédient d’origine »

Vigilance pour les nourrissons

« Les boissons végétales ne sont absolument pas adaptées aux besoins des bébés, et peuvent avoir des conséquences graves », assure l’interprofession laitière, faisant référence à l’avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur les organismes en pleine croissance (1). « Le lait est le seul aliment des bébés pendant les premiers mois de leur vie, mais pas n’importe lequel ».

(1) Saisine n° 2011-SA-0261

V. Gu.