Le groupe a rappelé « tous les lots fabriqués entre le 16 et le 26 janvier qu’ils soient contaminés ou non », indique à l’AFP un porte-parole de la coopérative basée à Lamballe (Côtes-d’Armor), confirmant une information de 60 millions de consommateurs.

« Une dizaine [de lots] de contaminés »

Certains de ces lots, commercialisés sous la marque Le Foué et des marques de distributeur des enseignes Monoprix, Carrefour, Casino, Leader Price et Lidl, « ne sont pas contaminés, précise-t-il. Il n’y en aurait qu’une dizaine de contaminés », mais une procédure de rappel globale est habituelle lorsque des autocontrôles révèlent que des produits ne sont pas conformes aux normes sanitaires.

« Bien que le niveau de contamination soit assez faible, c’est eux qui, unilatéralement, ont procédé au retrait et au rappel », indique le ministère de l’Agriculture. Mardi à la mi-journée, le retrait n’apparaissait pas sur le site de la DGCCRF (répression des fraudes), ni sur celui de la Direction générale de l’alimentation recensant les alertes sanitaires.

Affichettes dans les magasins

La concentration de Listeria monocytogenes est inférieure à dix unités formant colonie par gramme (UFC/g) « alors que le danger apparaît dans des dénombrements supérieurs à 100 », indique le groupe qui a décidé du rappel, en concertation avec les autorités administratives et les distributeurs.

Des affichettes pour informer les consommateurs ont été mises en place dans les magasins concernés, mais l’entreprise n’a pas fait de communiqué de presse général comme c’est l’usage dans ce cas de figure. « Nous n’avons pas eu de retour de personne malade à ce jour », précise l’entreprise.

AFP