40 motifs de saisie, répartis en 14 groupes sont enregistrés par le dispositif, mis en place par Interbev, en partenariat avec Normabev et la DGAL (1). La gravité de la saisie est identifiable par une échelle de couleurs. « L’éleveur peut également consulter la fiche technique décrivant la lésion, les facteurs favorisant son apparition, les conséquences sur la carcasse, avec photos à l’appui et enfin les...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !