Le 7 novembre 2017, la Confédération paysanne manifestera à Digoin (Saône-et-Loire) contre le projet de la ferme dite « des 4 000 bovins ». « Ce centre d’allotement géant, suite logique à l’industrialisation des élevages et des abattoirs, n’est que de la poudre aux yeux des éleveurs ! » lance le syndicat dans un communiqué diffusé le 30 octobre 2017.

« La filière charolaise en crise structurelle depuis vingt ans »

D’après la Conf’, ce projet prévoit de « conquérir le monde », alors que la « stratégie du tout export rémunère mal les paysans », et que « la filière charolaise est en crise structurelle depuis vingt ans ».

« Il est contradictoire de nous promettre une montée en gamme de nos productions et de laisser se construire ces fermes géantes, déclare le syndicat. En effet, non seulement ce projet ne répond en rien aux manques de revenu et de reconnaissance des paysans mais en plus il pourrait provoquer des dégâts environnementaux importants qui nuiront à l’image qualitative de l’élevage charolais. »